Compte-rendu des Rencontres 2010

 

 

La ville de Nice a accueilli du 13 au 16 octobre, les 5èmes rencontres de l’emploi sportif et des loisirs. L’événement porté par le Groupement National Profession Sport et Loisirs et organisé par l’APPASCAM, s’est tenu au centre d’affaires de l’aéroport.

L’ouverture s’est déroulée en présence de Christophe Etore, président de l’APPASCAM, Alain Koubi, président du CROS Côte d’Azur, Martine Sanguinetti de la DRJSCS, Anne-Julie Clary et Pascale Gérard, Présidentes respectivement des commissions Sport et Formation Professionnelle du Conseil Régional PACA, et Nicolas Verdon, président du Groupement National Profession Sport et Loisirs. Tous ont exprimés leur satisfaction d’être présent à Nice pour débattre des problématiques de l’emploi dans le secteur des sports et des loisirs, et des impacts de la réforme de la formation professionnelle.

Le matin, une table ronde animé par Jean Louis Gouju, directeur de l’ONMAS, a permis d’introduire les débats sur le thème « Formation et parcours professionnels dans les métiers du sport » en présence d’environ 200 participants, qui se sont ensuite répartis sur les ateliers de l’après-midi.

Trois thèmes étaient proposés « Parcours et financements pour les stagiaires en formation professionnelle  ? », « Incidences des niveaux diplômes sur la professionnalisation et la convention collective du sport » ou encore « Comment accompagner un parcours professionnel dans les milieux du sport ? ».

L’atelier 2, très prisé, a permis de mettre en avant notamment la concordance entre les diplômes professionnels et de l’enseignement supérieur. Cette harmonisation doit se faire en passant le cap des concurrences entre organes responsables délivrant. Les lois qui organisent le champ de la qualification sont assez nombreuses et se font concurrences entre elles. Le CQP, diplôme récent qui s’est voulu le plus adapté aux besoins de terrains, doit être appréhendé comme un tremplin pour acquérir des formations qualifiantes supérieures.

A la question "Y-a-t-il de la place pour des emplois d’encadrement à haute valeur ajoutée  ?" il semble que cela ne sera possible qu’au sein d’une logique d’emploi mutualisé.

La synthèse de cette journée de débat a permis de mettre en avant les enjeux en termes d’organisation des structures sportives, de mutation de l’offre et de cohérence entre diplômes et formations.

Les débats se sont poursuivis sur d’autres thèmes pendant deux jours réservés aux associations Profession Sport et Loisirs.

Fort de l’immense succès qu’a connu cette 5ème édition des Rencontres Nationales, le Groupement planche déjà sur l’organisation d’un nouveau rendez-vous en 2011….